Excite

La mort de Claude Chabrol

C’est à nouveau un grand qui disparaît. Claude Chabrol, cinéaste d’exception qui a dépeint les travers de la bourgeoisie française dans ses films, avait plus de quatre-vingt productions à son actif.

Il était celui qui ne mâchait pas ses mots, qui ne s’excusait pas de froisser le bourgeois, le riche dans ses scenarii. Très jeune, Claude Chabrol fit partie de la bande des Truffaut, Godard et Rohmer qui eurent comme passion les critiques aux Cahiers du cinéma. Ils voulaient tous bousculer le septième art, et ce fut le cas, dans les années 60.

C’est grâce à Françoise Giroud que l’on connut les trois hommes, étiquetés 'nouvelle vague' à l’époque. Puis Chabrol excella dans la découverte d’acteurs: Jean-Claude Brialy, Bernadette Laffont, Gérard Blain... et l’incontournable Isabelle Huppert.

Une filmographie impressionnante

Une soixantaine de films pour le cinéma et une vingtaine de productions pour la télé a rempli son goût pour le polar. Il lisait Agatha Christie et adorait l’humour noir: 'J'utilise le cadavre comme d'autres utilisent le gag'. L’une de ses plus belles réalisations fut sans conteste Violette Nozière en 1978 (d’après une histoire vraie d’une parricide) où il mit en scène son actrice fétiche Isabelle Huppert.

'L’ivresse du pouvoir' de Claude Chabrol (extrait)



Photo: Youtube (capture écran)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017