Excite

La premiere prothèse occulaire bionique a vu le jour aux Etats-Unis

Le dispositif d'œil bionique qui a vu le jour aux Etats-Unis, appelé Argus 2, a été mis au point par la société californienne Second Sight Medical Products. Il est composé d'électrodes implantées dans la rétine et de lunettes équipées d'une caméra miniaturisée.

Grâce à cet équipement, des aveugles ont pu recouvrer une vision partielle, certains davantage que d'autres. Déjà approuvé par les autorités européennes, l'Agence américaine des médicaments (FDA) devrait prochainement leur emboîter le pas, faisant de cet œil bionique le premier au monde à être commercialisé.

L’appareil soigne les photorécepteurs de la rétine en convertissant la lumière captée par l'œil en signaux électrochimiques transmis au cerveau par le nerf optique. « Cette prothèse rétinienne permet de stimuler directement ce nerf avec des signaux vidéo et une charge électrique transmis sans fil selon certaines fréquences à 60 électrodes implantées dans la rétine », explique Brian Mech, un responsable de Second Sight.

Les 30 personnes de 28 à 77 ans qui ont participé à l'essai clinique d'Argus étaient toutes totalement aveugles avec une acuité visuelle très au-dessous de 1/10ème contre 10/10ème pour la normale. Ces patients ont généralement retrouvé une acuité de 0,17/10éme qui leur permet de distinguer des formes en noir et blanc, comme une personne dans l'encadrement d'une porte. Ils ne peuvent par contre pas reconnaître un visage.

« Les résultats varient beaucoup d'un patient à l'autre. Certains constatent une légère amélioration tandis que d'autres peuvent lire les gros titres des journaux alors qu'ils étaient totalement aveugles », résume Brian Mech. Dans certains cas, des patients ont pu même voir en couleur. Ce dispositif n'est cependant pas à la portée de toutes les bourses: il coûte plus de 90 000 euros.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017