Excite

La presse face au nouveau président

Les médias avaient annoncé sa victoire bien avant l’heure, ils se félicitent aujourd’hui de leurs prophéties: la presse internationale (images) salue unanimement le triomphe de Barack Obama, le 44ème président des Etats-Unis.

Sondage: Barack Obama président, ça vous fait quoi?

La presse française:

  • "We have a dream" titre Libération dans son édition spéciale, en faisant allusion au pasteur noir Martin Luther King.
  • "Historique" affiche Le Figaro.
  • "La victoire d’Obama porte un nouveau rêve américain" déclare Le Monde.
  • Le directeur de la rédaction du Figaro Magazine, Etienne Mougeotte, affirme dans un éditorial intitulé "L'espoir" que le nouveau président américain est face à un "triple défi [économique, terroriste et écologique] d'une difficulté à nulle autre pareille". Le 44ème président des Etats-Unis est "porteur d'un immense espoir car chargé d'éclairer enfin ce XXIe siècle si mal engagé avec le 11 Septembre et la déroute de l'économie mondiale" ajoute-t-il.

A l'étranger:

  • Le président afghan Hamid Karzaï a salué l'élection de Barack Obama comme ouvrant "une nouvelle ère" aux Etats-Unis et dans le reste du monde.
  • Gordon Brown, le Premier ministre britannique, félicite le nouveau président et ses "valeurs progressistes et sa vision pour l'avenir".
  • Le gouvernement irakien a exprimé un "sincère désir" de coopérer avec le président élu dans l'intérêt des deux pays.
  • Le Vatican espère que le président-élu répondra "aux attentes" de paix et de justice dans le monde.
  • Et Hu Jintao, le président chinois, indique vouloir élever les relations entre la Chine et les Etats-Unis à un nouveau niveau.

Aux Etats-Unis:

  • La victoire de Barack Obama (vidéo) sur son concurrent John McCain suscite autant d’espoirs comme le souligne Marc Ginsberg dans son article du Huffingtonpost, intitulé "Le retour du Jedi" que de craintes. Du coup, les journalistes se montrent plus réservés par rapport à leurs collègues internationaux.
  • Le New York Times appelle à la prudence: "Ce n’est pas le temps des lauriers pour Obama [car] le plus dur commence maintenant"
  • Au même titre que le Washington Post qui déclare: "Obama a promis de mettre un terme à la guerre en Irak, de vaincre Al-Qaida et les talibans en Afghanistan. Il a prévu de changer le pays et sa politique. Maintenant, il doit expliquer exactement comment il compte s’y prendre." Car pour le journaliste, "les décisions difficiles suivent le triomphe".
  • Sceptiques mais remplis d’espoir, si les Américains ne semblent pas verser dans l’euphorie générale, c’est qu’ils attendent avec prudence que les promesses de Barack Obama soient effectivement appliquées. Un nouveau pragmatisme américain est né, refusant de se laisser bercer par les illusions.

    Photo: kiosko.net

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017