Excite

La Suisse aussi prépare sa sortie du nucléaire

La catastrophe nucléaire de Fukushima ne cesse de faire des remous dans le monde de l'énergie atomique, dernier en date la Suisse annonce qu'elle renonce au nucléaire.

Deux mois après l'accident nucléaire à la centrale de Fukushima Daiichi qui a causé la fusion d'au moins 3 réacteurs et le relargage dans la nature d'une grande quantité de radio-éléments créant ainsi une forte pollution radioactive, le débat sur le nucléaire est au centre de toutes les conversations.

Vers une sortie du nucléaire

Tout comme son voisin allemand, la Suisse souhaite réviser sa politique énergétique. Le Conseil fédéral semble avoir entendu l'appel des manifestants anti-nucléaire, car il vient de proposer la sortie du nucléaire. Ce projet prévoit notamment la mise à l'arrêt progressive des 5 réacteurs du pays répartis dans 4 centrales nucléaires qui fournissent actuellement près de 40% des besoins électriques du pays.

Si il est adopté au parlement par les députés, ce calendrier prévoit l'arrêt de Beznau I dès 2019, puis Beznau II et le site de Mühleberg en 2022, l'usine de Gösgen fermera en 2029, puis finalement la centrale de Leibstadt fermera à son tour en 2034.

Énergies renouvelables et énergies fossiles.

Pour faire face à cette diminution de la production d'énergie, la confédération helvétique va devoir investir dans l'énergie hydraulique, les énergies renouvelables, mais aussi dans des centrales à combustible fossile. D'après le gouvernement le coût de cette mesure est estimée de 0,4 à 0,7% du produit intérieur brut.

Photo: BKW FMB Energie AG

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017