Excite

La taxe pique-nique, c'est quoi au juste?

Le minsitre du l'Ecologie, Jean Louis Borloo, a confirmé la taxe pique-nique. "On le fait" a-t-il annoncé sur RTL lundi matin. Alors, est-ce le début d'une guerre des assiettes en carton contre tupperwares? Explications.

Une taxe qui complète la taxe sur les produits très polluants

Cette taxe sur les produits jetables concerne principalement les assiettes, les gobelets et les couverts jetables ou encore les sacs plastiques. Elle permet de réduire les déchets à la source tout comme la taxe sur les produits très polluants qui, elle, concerne l'huile, les détergents et les pesticides.

Son fonctionnement est simple: un prélèvement forfaitaire au poids. Le ministre du développement durable estime que ce montant s'élèvera à 0.90€ par kilo de vaisselle jetable, cependant, "les barèmes définitifs ne sont pas encore prêts".

Pousser les consommateurs à privilégier les produits durables

Une eco-participation qui a pour but de financer les produits recyclables. Comme l'a affirmé la secrétaire d'état à l'écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, lors de son interview sur Europe 1 dimanche 13 septembre, "faire de la fiscalité environnementale sur les produits jetables par destination" permettra de réduire la production de déchets à la source.

Une mesure déjà appliquée au Danemark et en Belgique

Les premiers résultats en Belgique sont moins bons que prévu. La loi, mise en vigueur depuis juillet 2007, n'a rapporté "que" 2.5 millions d'euros contre les 26 millions d'euros par an escomptés. Cependant, comme le souligne le conseiller fiscal de Didiers Reynders, le ministre des finances belge, "le but n'était pas que ça rapporte de l'argent, mais que les quantités de ces produits particulièrement générateurs de déchets baissent". Et selon lui, "la mesure va dans le bon sens".

Alors, bientôt le retour des réunions tupperware?

Photo: velo.labiolle.free.fr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017