Excite

La Terre est plutôt grise vue du ciel

  • Getty Images

On l'a toujours surnommée la planète bleue. Mais peut-être, il faudra bientôt l'appeler la planète grise. Vue de l'espace, notre bonne vieille Terre apparaît en fait plus terne que les satellites à basse définition nous le laissaient croire.

C'est l'Agence météorologique japonaise qui l'affirme. Elle a lancé en octobre dernier un tout nouveau satellite très haute définition, Himawari-8. C'est le tout premier à prendre des images en «true colors» (vraies couleurs), envoyées sur Terre en version 11 000 pixels de large. On contemple donc notre planète comme elle est réellement et non pas comme on la voit.

L'œil humain a tendance à «améliorer» quelque peu les images qu'il perçoit et les photos prises jusqu'ici par les satellites conventionnels n'étaient pas suffisamment précises pour permettre de déterminer les couleurs exactes de notre planète. Les photos de la Terre vue de l'espace que l'on avait à ce jour étaient traitées pour apparaître telles que l'œil humain les verrait.

Himawari-8 est en orbite géostationnaire au-dessus du Japon, à plus de 35 000 km d'altitude, dont la construction et le lancement ont coûté plus de 600 millions d’euros. Après avoir envoyé ses premières images test en décembre dernier, il est officiellement entré en fonction le 7 juillet.

Il est capable de prendre une image de la totalité du globe terrestre toutes les 10 minutes. Il fallait une heure à son prédécesseur, précise le Japan Times. Des photos avec un très haut niveau de détail, puisque ce satellite est capable de distinguer des objets de moins de 500 mètres, soit deux fois mieux qu'un satellite météo traditionnel.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017