Excite

La vague des indignés: aussi en France

Le mouvement a été lancé en Espagne et s’est conclu par des manifestations sur plusieurs semaines dans les villes espagnoles. Ce sont les indignados stationnés à la Puerta del Sol de Madrid et à la Plaza de Catalunya de Barcelone qui ont le plus fait parler d’eux. Il faut dire que le mouvement né le 15 mai pour durer jusqu’au 12 juin, soit quatre semaines de protestation, de débats … et de camping.

Depuis fin mai, les ‘indignados’ ont fait des émules en France. Comme en Espagne, ils ont tenté de manifester pacifiquement dans les principales villes françaises : Nantes, Lille, Paris, Lyon, Marseille, Toulouse... et bien évidemment Paris. Ils ont également repris les mêmes recettes : débats et ambiance bon enfant. A la Bastille, par exemple, le mouvement a commencé le 19 mai et les manifestants se sont retrouvés chaque soir pour protester. Le 29 mai, comme ils souhaitaient planter les tentes, ils ont été évacués à coups de bombes lacrymogènes. Même chose le 10 juin où les manifestants ont tenté à nouveau de s’installer et ont été dispersés par les forces de l’ordre.

La presse n’en a pourtant pas fait un large écho. Est-ce l’affaire DSK qui a fait de l’ombre ? Le mouvement des indignés qui se répand à travers l’Europe fait-il peur ? Si les Indignados espagnols ont quitté leurs campements, ils n’ont pourtant pas renoncé à la protestation. Suite à ce mouvement, le gouvernement devrait avancer la date des élections législatives prévues pour mars. En Grèce, c’est un remaniement ministériel qui est à l’étude. Les ‘indignés’ veulent se faire entendre et ils invitent à des rassemblements le 19 juin prochain.


La police évacue violemment les indignés de... par Tele-liberte

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017