Excite

La voiture de Paul Walker frappée par un drone ? Découvrez la théorie du complot

  • http://truthernews.wordpress.com/

Des théories de complots sont en train de fleurir d’une manière « rapide et furieuse » sur le Web au sujet de la mort de Paul Walker et de son ami Roger Rodas. Selon les conspirationnistes, la voiture dans laquelle se trouvait l’acteur n’aurait pas fait l’objet d’un accident mais aurait été abattue par un drone. Pourquoi ? À cause de l'ATF et de son Opération de plus en plus gênante appelée Fast and Furious. Vous n’avez rien compris ? Nous vous expliquons tout.

Tout est parti de l’état de la voiture accidentée, complètement détruite par le feu. Les corps qui se trouvaient à l’intérieur étaient tellement brûlés que seules les dents ont pu être utilisées pour l’identification des victimes. Pourtant l’arbre sur lequel la voiture est venue s’abattre est ridiculement petit et la Porsche Carrera GT n’avait pas de raison technique de s’enflammer de la sorte, d’autant que le moteur se trouve en position centrale arrière dans ce type de véhicule.

Selon ces théories du complot, la voiture aurait été frappée par un drone d’Obama, pour créer selon certains un « écran de fumée ». Des photos confrontant la Porsche dans laquelle se trouvait l’acteur et des voitures touchées par un tir de drone apparaissent sur le cyberspace. Selon les conspirationnistes, les images parlent d’elles-même.

L’Opération Fast et Furious, outre être le nom de la série de film dans laquelle jouait Paul Walker, est le nom d’une opération menée entre 2009 et 2010 par les Etats-Unis. Elle consistait à fournir des armes légalement achetées à des personnes mouillées dans des affaires de drogues afin de remonter, en retraçant le parcours de ces mêmes armes, à des trafiquants d’armes d'Arizona et du Mexique.

Cette opération peu avouable visant à infiltrer des cartels de trafiquants a par la suite fait l’objet d’une enquête parlementaire et a coûté le poste à certains dirigeants. Mais la Maison-Blanche a de son côté toujours soutenu que le président Barack Obama n’avait pas été mis au courant de cette opération très politiquement incorrecte.

Cette opération a récemment généré un massacre à l’intérieur d’un cartel de drogue mexicain. Massacre découlant de 2000 fusils d’assaut vendus par l’ATF (Bureau of Alcohol, Tobacco, Firearms and Explosives), un service fédéral américain sensé lutter contre le trafic d’armes dans le pays.

Depuis la mort de Walker, si on tape sur les moteurs de recherche les mots Fast and Furious on obtient des réponses exclusivement liées à la tragédie de l’acteur qui a fait l’objet de news non-stop ces derniers jours. Les informations qui concernent l’opération Fast and Furious auraient été ainsi enterrées, la grosse information ayant engloutie l’information gênante. Un moyen radical pour faire tabula rasa en quelque sorte...

Vous y croyez ?

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017