Excite

L'alcool sur internet, Roselyne ne dit pas non!

La ministre de la Santé Roselyne Bachelot a annoncé au Figaro qu'elle ne s'opposerait pas "à un amendement parlementaire" actualisant la loi Evin "en autorisant la publicité pour l’alcool sur Internet".

Sondage: êtes-vous pour ou contre la publicité pour l'alcool sur Internet?

Roselyne Bachelot estime qu’il est nécessaire de modifier la loi Evin au regard de l’évolution des nouvelles technologies. En 1991, cette loi encadrait strictement la publicité pour l'alcool et interdisait celle pour le tabac. "La loi Evin que j'ai votée n'a pas pris en compte internet, car ce média n'était, à l'époque, pas aussi développé qu'aujourd'hui", a rappelé la ministre ajoutant que "les sites de vente à l'étranger, eux, prospèrent sans obstacles".

Oui, mais à une condition...

Roselyne Bachelot émet toutefois des réserves et pose ses conditions. Elle entend notamment "prévoir des garde-fous", dont l'interdiction des "techniques intrusives comme les spams ou les pop-up, des publicités qui surgissent de manière spontanée sur le Web". La promotion de l'alcool par exemple "devra être assortie de messages sanitaires parfaitement visibles, adaptés à Internet, et respecter la neutralité imposée par la loi Évin" annonce-t-elle.

La ministre de la Santé demande aussi à ce que "les sites dédiés à la jeunesse, au sport et aux activités physiques" soient "absolument exclus du champ d'application de la loi" suite aux écrits de plusieurs associations de prévention en alcoologie qui se sont adressées au Premier ministre François Fillon pour l'alerter sur les risques qu'il y aurait à autoriser une publicité généralisée sur Internet concernant les boissons alcooliques. Roselyne Bachelot voit dans cette mise à jour de la Loi Evin "un compromis acceptable et équilibré entre la liberté du commerce à l'heure d’Internet et les impératifs non négociables de santé publique".

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017