Excite

L'Amérique latine va replanter des arbres

  • Getty Images

Huit pays latino-américains ont annoncé à l’occasion de la 20e conférence internationale sur le climat, un projet de restauration de 20 millions d'hectares de forêts et de terres agricoles dégradées. L'objectif est de recréer des «puits de carbone naturels» sachant que les forêts absorbent le CO2 par photosynthèse.

Il s'agit ainsi de lutter ainsi contre le réchauffement climatique, le dioxyde de carbone étant l'un des principaux gaz à effet de serre. «L'Initiative 20x20» associe l'Argentine, la Colombie, le Chili, le Costa Rica, l'Equateur, le Guatemala, le Mexique et le Pérou. Le programme, qui devrait être très avancé d'ici 2020, bénéficiera dans un premier temps de 365 millions de dollars (environ 300 millions d’euros), financés par des investisseurs privés.

D'après Walter Vergara, chercheur au World Resources Institute (WRI) de Washington et consultant sur ce projet, l'initiative combinera lutte contre la déforestation, restauration d'environnements naturels dégradés et actions d'agroforesterie (l'association d'arbres, de cultures ou d'animaux sur une même parcelle agricole). «Mais l'idée est de rendre les forêts aussi permanentes que possible», a-t-il ajouté.

On estime que le surcroît d'émissions de gaz dû à la déforestation représente 15% environ du total des rejets de carbone dans l'atmosphère, soit plus que les rejets liés aux transports. Selon le WRI, le phénomène compte même pour la moitié des émissions de carbone en Amérique latine et dans les Caraïbes, où la pression des industries du bois, de l'agriculture et de l'extraction minière entraîne une forte déforestation.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017