Excite

L'armée américaine autorisera désormais les femmes à faire partie des unités de combat

Pour ses tout derniers jours au Pentagone, le ministre de la Défense, Leon Panetta, a ordonné l’intégration d’ici janvier 2016 des femmes qui le souhaitent, et qui ont les aptitudes requises, au sein des unités combattantes de terre, de l’air ou de la marine. Il s’agit d’une « mesure historique » selon Barack Obama.

Cette mesure leur donnera accès à des dizaines de milliers de postes de première ligne et potentiellement aux commandos d'élite. Ce changement révolutionnaire, recommandé par les chefs d'état-major, renverse un règlement adopté en 1994, qui interdisait l'assignation des soldats féminins aux petites unités de combat au sol.

L'armée a jusqu'en 2016 pour réclamer des exceptions spéciales si elle croit que certaines fonctions devraient continuer d'être interdites aux femmes. Un haut responsable militaire a indiqué que l'armée concevrait des programmes pour permettre aux soldates de se porter candidates pour des postes de combat. Certains postes pourraient s'ouvrir dès cette année. L'ouverture de postes au sein des forces spéciales, comme les commandos de la marine et la force Delta, pourrait prendre plus de temps.

Les femmes représentent 14 % des 1,4 million de militaires américains actifs. Plus de 280 000 d’entre elles ont été déployées depuis 2001 en Irak et en Afghanistan, et plus de 140 y ont été tuées. Jusqu’à ce jour, plaident-elles, l’interdiction formelle de rejoindre les unités de combat avait surtout pour effet de bloquer leur avancement.

Pourtant, le débat fait rage aux Etats-Unis sur le bien-fondé de cette nouvelle conquête de l’égalité des sexes, le lieutenant-général Jerry Boykin estime par exemple que gérer la cohabitation entre les deux sexes sera une « énorme charge » supplémentaire pour les commandants d’unités de combat.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017