Excite

L'armée contre le changement de sexe d'un militaire

Grosse confusion au sein de l’armée autour du changement de sexe d’un militaire qui, après avoir été reconnu avec sa nouvelle apparence de femme, devrait aujourd’hui faire machine arrière.

L’armée accepte le changement de sexe d’un militaire

Depuis bientôt deux ans, Thierry Ravisé-Giard, sous-officier dans l’Armée de l’Air en Meurthe-et-Moselle, a changé de sexe, il s’appelle Delphine et a tout d’une femme. Sur son lieu de travail, à la base aérienne de Nancy-Ochey, sa nouvelle identité a été bien acceptée par ses collègues, ses supérieurs hiérarchiques lui ont même fourni de nouveaux papiers prenant en compte son récent statut de femme. Mais voilà, après avoir troqué pendant ces deux dernières années son uniforme masculin contre une jupe et un chemisier, Delphine Ravisé-Giard est aujourd’hui contrainte par son employeur de remettre son treillis militaire. Pourquoi ce revirement?

La justice refuse sa nouvelle identité: l’armée se replie

Voyant que son changement de sexe est bien toléré au travail, Delphine souhaite rendre officielle sa nouvelle identité, elle envoie donc une demande au Tribunal de Grande Instance de Nancy pour que soit également modifié son acte de naissance. Grand mal lui en prit! Non seulement le TGI a refusé sa requête mais en plus l’Armée de l’Air qui ne peut pas se mettre en désaccord avec une décision de justice, a donc dû lui retirer son statut de femme, tout du moins sur les papiers. Actuellement en arrêt maladie, Delphine est d’après son avocat très ‘éprouvée’ et elle refuse de s’exprimer sur la négation de sa véritable identité (celle d’une femme) aux yeux de la loi.

Photo : republicain-lorrain.fr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017