Excite

L’autre homme le plus puissant du monde

D’ici la fin du mois, la Chine aura un nouvel homme à sa tête. Xi Jinping qui devrait succéder à Hu Jintao à l’âge de 59 ans est le fils d’un ancien dirigeant marqué comme réformiste. Il sera le premier du «parti des princes» à devenir secrétaire général du PCC, si sa carrière dans l’appareil ne lui a pas permis de se forger une image très définie, certains estiment qu’il pourrait rapidement engager des réformes hardies.

La désignation d'un des hommes les plus puissants de la planète se passe de façon mystérieuse puisqu’en Chine, le sommet s'auto-désigne. D'un point de vue strictement formel, le PCC va réunir son congrès, le 18e depuis sa création en 1921, à partir d’aujourd’hui jusqu’au 14 novembre. Les 2 250 délégués au congrès vont donc désigner le comité central, le bureau politique et le secrétaire général du PCC.

Une fois le secrétaire général choisi qui en principe sera Xi Jinping, il deviendra président de la République, formellement élu par l'Assemblée nationale populaire lors de son unique session annuelle, qui se tiendra en mars 2013. Il sera également, à une date inconnue, désigné comme président de la commission des affaires militaires du Parti communiste, c'est-à-dire le véritable chef des armées.

Le numéro un chinois cumule ces trois postes, une trinité de fonctions qui n’en font pas tout à fait un homme tout-puissant car le numéro un exerce son pouvoir au sein d'une direction collective. Les vrais dirigeants sont les membres du comité permanent du bureau politique. Ils sont aujourd'hui neuf, mais c'est un nombre variable, entre cinq et peut-être jusqu'à onze. Toujours un chiffre impair, car ils votent et une majorité doit se dégager. Ce sont ces gens qui dirigent la Chine.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017