Excite

Le bilan du G8 : autre chose que des déclarations de bonnes intentions ?

Le G8, présidé par la France pour l'année 2011, a tenu son sommet annuel à Deauville du 25 au 28 mai dernier. Les discussions devaient porter sur des sujets aussi divers que la croissance économique et la coopération internationale, Internet, les mouvements populaires en Afrique, la paix au Proche-orient…

Vendredi soir, on a eu droit à plusieurs déclarations sur l’aide que les pays du G8 allaient apporter pour soutenir le printemps arabe. Il est vrai que le dossier est conséquent, notamment avec la menace de l’islamisme qui pourrait prendre une place prépondérante en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

Pour les autres sujets mis à l’agenda du sommet, il a fallu attendre tard vendredi soir pour pouvoir lire le communiqué de l’Elysée. Si celui-ci reprend tous les thèmes, il ressemble davantage à des déclarations de bonnes intentions que de véritables mesures. Il concerne notamment la coopération avec l’Afrique, la non-prolifération des armes nucléaires, l’Internet comme moteur de l’économie et de la démocratie. La sortie de la crise mondiale a également fait l’objet d’un chapitre avec, entre autres choses, des engagements à œuvrer pour la liberté des marchés, la formation et la recherche, le soutien à l’innovation et enfin la coopération entre secteur public et privé.

L’économie verte et la protection de l’environnement ont également été mentionnées dans ce dernier sommet du G8 mais là encore, cela a davantage l'allure de déclarations bonnes intentions qu'à de véritables décisions.

Source Photo : Site de l’Elysée (elysee.fr)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017