Excite

Le bras d’honneur de Noël Mamère sanctionné

C’est une sanction rarissime qui vient d’être appliquée à Noël Mamère, député vert. Celui-ci se verra en effet privé d’une partie de son indemnité parlementaire pour avoir commis un ‘geste insultant’ dans l’Hémicycle de l'Assemblée nationale au cours de la séance du mercredi 2 décembre.

Greenpeace à l’assaut de l’Assemblée Nationale

Pour rappel, au cours de cette séance, les militants de Greenpeace décident de s’introduire dans l’enceinte de l’Assemblée Nationale et font irruption dans l’Hémicycle au beau milieu du débat sur le sommet de Copenhague. Bien entendu, Noël Mamère salue ce tour de force de l’association pro-environnement. Mais les élus du Nouveau Centre (NC) ne l’entendent pas de cette oreille et se mettent à proférer des insultes.

C’est alors que Noël Mamère commet un geste jugé déplacé: un bras d’honneur à l’encontre des députés du NC. Pour le coup, le voici donc à l’amende et il devra payer la somme de 1.300 euros, soit un quart de son indemnité mensuelle.

Le bras d’honneur de Noël Mamère:



Prêt à recommencer!

Mais l’intéressé a fait savoir qu’il était ‘prêt à recommencer’ s’il s’agissait de ‘payer pour garder sa liberté d’expression et faire son travail de député’. Au cours de la Vème République, cette sanction n’avait été jusqu’alors appliquée qu’à trois députés qui avaient insulté le Président de la République François Mitterrand en 1986.

Photo: montage

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017