Excite

Le café nuit-il à notre santé?

Chez les femmes enceintes
Un journal américain d’obstétrique et de gynécologie a récemment publié une étude selon laquelle les femmes ayant bu pendant leur grossesse plus de 200 milligrammes de café par jour (2-3 tasses) augmentent de 25% les probabilités d’avortement involontaire par rapport aux femmes qui n’en ont pas bu. Celles qui ont consommé moins de 200 milligrammes de café, elles, ont augmenté le risque de 3%, selon ce que rapporte BBC World.

La responsable de cette augmentation du risque d’avortement pourrait être la caféine et non pas le café, puisque la même augmentation s’est manifestée parmi les femmes qui ont consommé d’autres substances contenant de la caféine pendant leur grossesse, telles que le thé et le chocolat chaud.

Comme l’explique l’étude, les femmes enceintes mettent plus de temps à métaboliser la caféine, qui pourrait traverser le placenta et affecter le fœtus, pouvant alors provoquer l’avortement. Pour cela, il est recommandé de ne pas boire de café pendant la grossesse, ou du moins l’éviter pendant les premiers mois.

Café contre le cancer des ovaires
L’agence Reuters a publié une étude qui révèle que la caféine pourrait être liée à la diminution des probabilités d’avoir un cancer des ovaires. On observe en effet une diminution de cette maladie à mesure que la quantité de caféine consommée par la femme augmente. Cette diminution est encore plus flagrante chez les femmes qui n’ont jamais pris de contraceptifs oraux ni d’hormones post-ménopause. Aucune diminution du développement de la maladie n’est en revanche observée chez les femmes qui consomment du décaféiné.

Café contre le spasme oculaire
Des chercheurs de l’Université de Bari, en Italie, auraient découvert des attributs bénéfiques à la consommation de café liés au développement du spasme oculaire, une contraction involontaire des muscles des paupières. Les investigateurs pensent que la caféine présente dans le café aurait probablement un effet protecteur face à cette maladie. La caféine bloquerait en effet les récepteurs cérébraux liés au spasme. Informations provenant de BBC World.

Du déca pour les diabètes
La BBC World présente une autre étude menée par des chercheurs de l’Université du Minnesota. On y affirme que la consommation de café décaféiné pourrait retarder voir prévenir l’apparition de diabète. Selon l’étude en question, on trouverait dans le café des minéraux tels que le magnésium qui aident au contrôle du sucre dans le sang, parmi d’autres éléments antioxydants bénéfiques, qui se verraient cependant annulés par l’action de la caféine.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017