Excite

Le chef d'Al-Qaïda se fend d’un guide du djihad

Difficile à croire après les évènements de Nairobi, mais le « guide du djihad », posté récemment, insiste sur l'importance de la « dawa», c'est-à-dire le travail missionnaire, pour diffuser l'Islam à travers le monde. Le document en ligne évoque également les zones où la guerre sainte semble inévitable: Afghanistan, Irak, Syrie, Yémen et Somalie, notamment.

« Pour ce qui est d'affronter les laquais de l'Amérique, les situations sont différentes selon les endroits. Le principe de base, c'est d'éviter de s'engager dans un conflit avec eux, sauf dans les pays où la confrontation devient inévitable », estime l'Egyptien Ayman al Zaouahri, a l'origine de la diffusion du guide sur Internet. Il semble ainsi faire allusion à l'Afrique du Nord. De nombreux analystes pensent qu'Al-Qaïda cherche à profiter de l'environnement né du printemps arabe pour recruter de nouveaux fidèles.

La violence aveugle dont Al-Qaïda a souvent fait preuve a rendu le mouvement impopulaire auprès de nombreux musulmans. Dans son « guide du djihad », Zaouahri appelle donc ses partisans, en majorité des salafistes, à éviter de s'en prendre aux autres groupes musulmans, sauf s'ils sont eux-mêmes attaqués.

Il leur demande aussi de laisser tranquilles les chrétiens, les hindous et les sikhs qui vivent dans des zones musulmanes, de respecter la vie des femmes et des enfants et de ne pas commettre d'attentats contre des mosquées ou des marchés.

« Le thème principal de ce document, c'est l'appel à la retenue », commente sur Twitter Daveed Gartenstein-Ross, de la Foundation for Defense of Democracies. « Apparemment, c'est une reconnaissance des excès qui ont terni l'image d'Al Qaïda» auprès de nombreux musulmans, ajoute-t-il.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017