Excite

Le commandant des forces armées américaines tire sa révérence

Après 42 ans de service dans les forces armées américaines, l'amiral William Fallon, commandant en charge des deux guerres menées par les Etats-Unis en Irak et en Afghanistan, a démissionné ce mardi après la publication d'articles de presse qui le disaient opposé à la politique de George Bush sur l'Iran.

L'amiral William Fallon était à la tête du commandement militaire qui supervise tout le Proche et le Moyen-Orient. L'annonce de sa retraite intervient alors que l’amiral est en désaccord total avec l’administration Bush sur la politique iranienne.

Les explications de l’amiral, rendues publiques par le secrétaire à la Défense, Robert Gates, laissent tout de même circonspect : "la situation embarrassante actuelle, la perception publique des divergences entre mes opinions et celles de la politique de l'administration, et la distraction que cela a causé à ma mission, font que c'est la meilleure chose à faire".

La publication d'articles de presse présentait William Fallon comme "l'homme entre la guerre et la paix", opposé à une politique plus ferme face à Téhéran. Le journal avançait que son possible départ signifierait que Washington se prépare à déclarer la guerre à l'Iran.

Toujours est-il, que l’homme est déjà regretté. Ses actions en tant de guerre étaient véhémentes, son comportement irréprochable et sa lecture du terrain très juste. Sa démission intervient alors que la sécurité s'améliore doucement en Irak. Selon le Pentagone, le nombre des attaques aurait diminué de plus de 60% depuis juin.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017