Excite

Le couple Sarkozy-Bruni en Angleterre

L'ancien top model avait travaillé son look : elle avait troqué sa garde-robe Hermès contre une robe manteau ceinturée signée Dior et un béret gris assorti. Un clin d'oeil malicieux à son ami John Galliano, styliste anglais de la maison de couture française.

Elle arrive donc presque en terrain conquis, telle une Jacky Kennedy. Elle a du style, les britanniques apprécient. Le couple est regardé à la loupe. Aucune fausse note. Carla Bruni-Sarkozy exécute sans peine la Révérence devant la reine Elizabeth II. Le prince Philip, époux de la souveraine, semblait sous le charme, plaisantant avec elle lors du trajet en carrosse qui les a menés jusqu'au château de Windsor.

Cette visite d'Etat a été très minutieusement préparée, de l'aveu même du conseiller diplomatique de l'Elysée, Jean-David Levitte. L'enjeu était de taille. Au-delà de la célébration "d'une nouvelle fraternité franco-britannique" voulue par le chef de l'Etat, cette visite était l'occasion pour ce dernier d'affirmer sa stature présidentielle, après les critiques des dernières semaines, sur son style jugé peu conventionnel.

Carla Bruni-Sarkozy a été épiée à la loupe. Elle se veut différente, l'assume et tient surtout à tenir son rang. Elle en avait dessiné les contours fin février, à son retour d'Afrique du Sud : "Je veux assumer mon rôle avec sérieux". A l'invitation de Sarah Brown, l'épouse du chef du gouvernement britannique, elle doit participer aujourd'hui à un débat avec des ONG locales sur la santé des femmes dans le monde. Elle a le style et l'ambition. Il ne lui manque plus que l'expérience, telle une Lady Di.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017