Excite

Le «crowdsourcing»

Le crowdsourcing, ça a l’air d’être un concept tout neuf mais en fait, c’est l’équivalent de notre bonne vieille souscription remise au goût du jour. La souscription, c’est quand un artiste -auteur ou musicien généralement- demande à son public de verser une somme définie pour financer le premier tirage d’un livre ou l’enregistrement d’un album. Le public avance les fonds, mettons 10 euros par personne. L’avantage c’est qu’il paye moins cher que le prix (par exemple 15 euros) auquel le livre ou l’album sera vendu en magasin et qu’en plus il l’aura avant sa sortie publique en remerciement de sa confiance.

Mano Solo a récemment utilisé ce concept pour financer son dernier album en lançant une souscription sur son propre site Internet avec succès. Mais ce concept de souscription est à l’origine de toute une vague de nouveaux sites qui vous proposent rien moins que de devenir producteurs de la scène musicale émergente.

Le premier site à en avoir eu l’idée, c’est le site www.sellaband.com. Ce site néerlandais a été lancé en août 2006. Son but: que les artistes réunissent 50’000$ de souscription pour qu’ils puissent enregistrer leur album. En échange, les investisseurs qui ont acheté une part (chaque part vaut 10$) reçoivent à sa sortie une édition limitée de l’album. De plus, les investisseurs touchent également sur les revenus publicitaires générés par le site. Par contre, là où le concept diffère légèrement de la souscription, c’est que si l’artiste n’atteint pas les 50’000$ et bien il n’y a pas d’album et donc pas de disque. Une fois investi donc il faut convaincre vos amis d’investir eux aussi pour pousser votre «poulain». Toutefois, vous pouvez retirer votre investissement à tout moment si vous considérez que l’artiste n’ira pas plus loin.

Depuis le lancement du site, 14 artistes ont atteint les 50’000$ et plus de 6’000 artistes à travers le monde sont inscrits sur le site. Trois français: Clémence, T-ka et Thomas Boissy ont également atteint cette somme.

Le concept a également essaimé en France. En octobre 2007 www.spidart.com est lancé, puis a suivi 2007 www.nomajormusik.com. Pour l’instant, aucun des artistes sur ces sites n’a atteint l’objectif, mais cela ne saurait tarder. A également suivi 2007 www.mymajorcompany.com, fondé par le fils de Jean-Jacques Goldman où il faut atteindre 70’000 euros d’investissement. L’artiste Grégoire vient tout juste de les atteindre. Ce qui est sûr, c’est que ce concept pourrait bien à terme révolutionner complètement l’industrie musicale. Ce n’est plus un directeur artistique qui décide de signer un artiste mais bien vous et moi qui décidons de devenir le producteur d’un artiste. Il faudra voir à terme si les albums sortis grâce à ce système rencontrent un plus large public…

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017