Excite

Le dernier discours de George Bush

George Bush fait ses adieux aux Américains. En effet, c’est en quelques dizaines de minutes, entouré de soldats engagés en Irak et en Afghanistan, des sauveteurs du 11 Septembre et des personnes qui ont marqué sa présidence, que le président sortant a tenu à faire son dernier discours avant de céder la place à son successeur.

Vidéo George Bush: le meilleur du pire

Le message d’adieux avait plus l’air d’un bilan de ses deux mandants où George Bush a essayé de justifier ses actes et les décisions qui ont marqué sa présidence. "Nombre de ces décisions font l'objet d'un débat légitime. Mais les résultats ne laissent guère de place au débat", a assuré George Bush. "L'Amérique a connu plus de sept ans sans nouvelle attaque terroriste".

Bush a tenu également à féliciter ses compatriotes et par la même occasion le président entrant Barack Obama en se disant fière de voir un "noir à la Maison-Blanche", "sur les marches du Capitole se tiendra un homme dont l'histoire reflète la promesse immuable qu'offre notre pays. Ce sera un moment d'espoir et de fierté pour notre pays tout entier, Je me joins ainsi à tous les Américains pour présenter mes meilleurs vœux de réussite au président élu, M. Obama, à sa femme Michelle et à leurs deux magnifiques filles", a-t-il déclaré.

George Bush a notamment mis en avant ses actions pour stabiliser la crise économique, "face à la possibilité d'un effondrement financier, nous avons pris des mesures déterminantes pour protéger notre économie". "Le bilan serait bien plus lourd si nous n'avions pas agi. (...) Ensemble, avec de la détermination et en travaillant dur, nous remettrons notre économie sur le chemin de la croissance. Nous montrerons à nouveau au monde la résistance du système américain de libre entreprise", a-t-il ajouté en faisant référence au plan de sauvetage mis en place en temps de sa présidence.

Si Bush avait l’air ému de quitter ses fonctions, on ne peut pas dire que c’est le cas de la majorité de ses compatriotes. En effet, un récent sondage vient de monter que 75% des Américains étaient contents de le voir partir, pourcentage jamais atteint par un président depuis Richard Nixon.

L’Amérique vient de tourner la page Bush et délègue tous ses espoirs sur Obama.

Photo : newslose.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017