Excite

Le dessinateur de BD Tardi refuse la Légion d'honneur

  • ALAIN JULIEN/ AFP

Tardi veut rester un homme libre. C'est pour cette principale raison que le célèbre auteur de BD a refusé avec fermeté la Légion d'honneur qu'on lui a attribué le premier jour de l'année 2013.

Jacques Tardi n'a visiblement pas compris pourquoi il avait été choisi pour revecoir la décoration honorifique destinée à récompenser les personnalités civiles ou militaires ayant rendu un service à la Nation. "J’ai appris avec stupéfaction par les médias, au soir du 1er janvier, que l’on venait de m’attribuer d’autorité et sans m’en avoir informé au préalable, la Légion d’honneur ! "

"Etant farouchement attaché à ma liberté de pensée et de création, je ne veux rien recevoir, ni du pouvoir actuel, ni d’aucun autre pouvoir politique quel qu’il soit. C’est donc avec la plus grande fermeté que je refuse cette médaille" a ajouté le dessinateur. A 66 ans, celui qui vient de publier Moi René Tardi, prisonnier de guerre, Stalag II B (Casterman), une œuvre qui s'appuie sur le témoignage de son père, prisonnier en Allemagne, ajoute qu'il ne pourrait envisager à la rigueur une telle récompense que "Le jour où l’on reconnaîtra les prisonniers de guerre, les fusillés".

"Etant farouchement attaché à ma liberté de pensée et de création, je ne veux rien recevoir, ni du pouvoir actuel, ni d’aucun autre pouvoir politique quel qu’il soit" explique le créateur d'Adèle Blanc-Sec et l'homme obsédé par la première guerre mondiale et ses blessures.

"Je ne suis pas intéressé, je ne demande rien et je n’ai jamais rien demandé. On n’est pas forcément content d'être reconnu par des gens qu’on n’estime pas" peut-on encore lire dans un communiqué de l'AFP.

La Légion d'honneur ne se demande pas. Elle est directement attribuée par le Conseil de l’ordre de la Légion d’honneur. Ainsi nombreux sont ceux qui ont refusé la récompense pour des motivations différentes. Avant Tardi on trouve entre autres Louis Aragon, Albert Camus, Claude Monet, Hector Berlioz, Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir et bien d'autres encore qui ont préféré, à l'instar du poète Jean-François Ducis, "porter des haillons plutôt que des chaînes".

La récompense a plusieurs fois crée la polémique. On se souvient en particulier de la Légion d'honneur remise à Vladimir Poutine en 2006.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017