Excite

Le don de sang interdit aux homosexuels

Nora Berra, Secrétaire d’Etat auprès du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, chargée de la Santé, a confirmé le 5 avril dernier l’interdiction faite aux homosexuels hommes de donner leur sang. La raison invoquée est toujours la même : leur taux de contamination au VIH est bien plus fort que chez les hétérosexuels.

Nora Berra se fonde sur les études sur le dépistage. Et il est vrai que les chiffres sont parlants : selon une enquête effectuée par Sida Info Service en 2010, il y avait 135.000 à 170.000 séropositifs en France, avec un total d’environ 50.000 qui ignoreraient leur séropositivité. Il y aurait également 7.000 à 8.000 nouveaux cas de personnes infectées par le virus chaque année et 40 à 50% d’entre eux seraient des hommes ayant eu des rapports homosexuels. Cela confirmerait que le taux de contamination est plus important chez les homosexuels.

Mais selon ces mêmes études, il y a 80 dépistages pour mille habitants et ce sont les homosexuels qui semblent le plus préoccupés par la contamination. 80% d’entre eux auraient effectué le test contre environ 50% de la totalité de la population. Ils sont également bien plus nombreux à le faire plusieurs fois par an. Difficile dans ce cas-là, de ne pas avoir un taux de contamination bien plus élevé que le reste de la population. La vie sexuelle reste tabou en France et pour avoir de vrais chiffres, il faudrait sans doute mettre en place une campagne de dépistage nationale et ... obligatoire.

Source Photo : Makelessnoise (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2019