Excite

Le financement participatif civique, nouvel outil des villes fauchées ?

Ils en avaient assez de ranger leurs bécanes rutilantes dans un parc à vélos délabré des années 60. Alors les lycéens de la ville d'Eugene, dans l'Oregon (Etats-Unis), ont décidé de prendre les choses en main. L'établissement ne dispose pas des 4 000 dollars (3 000 euros) nécessaires à la rénovation ? Qu'importe, ils récolteront l'argent eux-mêmes. A l'ère digitale, c'est toutefois au crowdfunding, qu’ils ont eu recours. Littéralement, la levée de fonds par la foule. Concrètement, un appel aux dons des internautes.

« En trois jours, ils ont obtenu la somme nécessaire pour le nouveau parking », se souvient Jordan Raynor, co-fondateur de la plateforme CitizInvestor, un des acteurs de cette nouvelle tendance aux Etats-Unis qu'est le « civic crowdfunding » (le financement participatif civique). Une tendance qui se développe au fur et à mesure que les caisses des municipalités se vident et que les coupes budgétaires se multiplient. Ce sont les services municipaux eux-mêmes qui y ont recours.

« Les citoyens sont prêts à payer des impôts supplémentaires pour des projets spécifiques qu'ils désirent tout de suite», explique Jordan Raynor. « Cela permet de réaliser des initiatives qui ne constituent pas la priorité des municipalités comme, par exemple, la rénovation de piscines ou la création de petits parcs. Nous travaillons avec les municipalités pour identifier les projets qui sont prêts à être réalisés, ceux où il ne manque que le financement», détaille-t-il. « Les particuliers qui contribuent ne risquent pas de dépenser leur argent en pure perte car leur carte de crédit n'est débitée qu'une fois tous les fonds récoltés. »

Des exemples ? Kansas City, dans le Missouri, a pu financer un programme semblable à Vélib en récoltant 420 000 dollars (318 000 euros) via le site Neighbor.ly. Le service des parcs et loisirs de Philadelphie a, lui, récolté 2 163 dollars de la part de 50 donateurs sur CitizInvestor pour créer un espace jardinage destiné aux écoliers d'un quartier pauvre de la ville.

En guise de conclusion, il est vrai que le développement du civic crowdfundingpose de nombreuses questions quant au rôle du rôle de l'Etat et de l'égalité de ses citoyens. L'argent supplantant le vote en quelque sorte.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017