Excite

Le gouvernement américain s’offre des iPads inviolables

Les iPads ont la cote depuis pas mal de temps auprès des gouvernements du monde entier. Mais comment réussir à concilier avancées numériques et sécurité gouvernementale ? Aux États-Unis, le gouvernement Obama a carrément outrepassé Apple en passant par CACI, une firme spécialisée dans la sécurité informatique.

Compte tenu de la nature des documents pouvant être contenus dans les iPads de la Maison Blanche et des exigences en matière de sécurité puisque les appareils doivent être inviolables, l’on comprend qu’il s’agit d’un domaine sensible. Dès lors, la société CACI a été autorisée à mener des modifications drastiques aux milliers de tablettes qui équipent le gouvernement américain et ses agences tels les services de l’immigration, de la lutte anti-terroriste et jusqu’au FBI. Ces changements visent à rendre les iPads plus surs et aussi prévenir le vol de données protégées.

« Le réseau Wifi et les caméras sont les composants les plus à même de comporter des failles de sécurité et ont donc été complètement enlevés de la tablette. En quelque sorte, il s’agit d’iPads castrés » explique Dan Allen, le président de CACI. Il ajoute par ailleurs : « Il y a 20 ans nous étions capables à l’œil nu de déceler un individu dissimulant un disque dur sur soi, maintenant vous pouvez stocker et dérober toutes les informations voulues sur un porte avion sur une clé grande comme un coupe-ongles ».

Des membres du gouvernement ont indiqué à la presse que leur tablette n'avaient ni Wifi, ni 3G/4G, ni Bluetooth, ni appareil de prise de vue. Ces iPads ne s'arrêtent pas là puisqu'il est également possible de les « détruire » à distance en cas de perte ou de vol. On ne rigole pas avec la sécurité nationale aux Etats-Unis.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017