Excite

Le lanceur de chaussures libéré et torturé

Le journaliste irakien Mountazar al-Zeidi, emprisonné pour avoir lancé ses chaussures (vidéo) au visage de George Bush, a été remis en liberté ce mardi, pour bonne conduite, après 9 mois de détention.

Il avoue avoir été torturé

Lors d’une conférence de presse, le journaliste a déclaré avoir enduré d'abominables tortures à maintes reprises, lors des premiers jours de sa détention. Il affirme ainsi avoir été battu et fouetté. Il aurait également subi des injections de produits chimiques et des simulations de noyades.

Au cours de cette conférence de presse, Mountazar al-Zeidi a également justifié son acte déclarant qu'il avait voulu « venger » les victimes de la guerre en Irak, mais, a affirmé qu'il ne se considérait pas comme un héros.

Il réclame des excuses

Le lanceur de chaussures a également réclamé des excuses du premier ministre irakien pour avoir dissimulé la vérité. "Au moment où le Premier ministre Maliki affirmait sur les chaînes de télévision qu'il ne dormirait pas tant qu'il ne serait pas rassuré sur mon sort, j'étais torturé de la pire des manières, avec des chocs électriques, frappé à coups de câbles électriques et de barres de fer", a-t-il déclaré.

Mountazar al-Zeidi, craignant pour sa vie, a été emmené dans un endroit tenu secret. Souffrant de problèmes de santé, il se rendra en Grèce afin de recevoir des soins médicaux.

Depuis son geste, Mountazar al-Zeidi, est célébré dans les pays arabes comme un héros, comme celui qui s'est opposé aux Etas-Unis, mais il est aussi décrié par certains irakiens considérant son geste comme contraire aux coutumes du monde arabe.

Photo: 24h

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017