Excite

Le mariage pour tous célèbre ses noces de coton

  • Getty Images

Il y a un an jour pour jour le projet de loi qui ouvrait le mariage au couples homosexuels était définitivement adopté. Malgré les Boutin, les Frigide Barjot et les manifestations anti-mariage gay, le gouvernement Hollande a gardé le cap : le 23 avril 2013 la loi Taubira était donc votée, puis promulguée par le Conseil constitutionnel le 17 mai 2013. Devait s’en suivre le déluge, une petite mort de la famille, l’effondrement d’une civilisation. Qu’est-ce qui a changé en France depuis un an ?

Les anti-mariage gay soutiennent en ce jour d’anniversaire via les réseaux sociaux qu’une « civilisation est un paquebot que ne coule pas en un jour » ou encore que la « souffrance des enfants ne se mesurera que dans quelques années».

Pourtant depuis que la machine du mariage pour tous a été lancée, aucune déferlante gay ne s’est produite. Selon l’Institut national de la statistique, depuis le premier mariage homosexuel célébré le 29 mai 2013 à Montpellier, 7000 autres auraient suivis. Ce qui représente 3% des 238.000 unions célébrées en France, beaucoup plus que ce que le gouvernement avait prévu.

En effet, ce dernier tablait sur 2 500 mariages gay par an. Mais cette première année a été marquée par un « effet de rattrapage » et de nouveauté. Rien de représentatif pour les années futures selon les experts.

Ces mariages ont eu lieu sur tout le territoire, grandes et petites villes confondues. Ils ont été célébrés pour un quart dans des villes de plus de 200 000 habitants (dont près de 14% à Paris) et pour un autre quart dans des communes de moins de 2 000 habitants.

Autre constat : peu de maires se sont montrés à l'arrivée récalcitrants. Le maire de Le Mas, une petite commune rurale a lui même donné l’exemple en épousant son compagnon en juin dernier. Ce qui ne l’a pas empêché de remporter 97% des suffrages lors des élections suivantes.

Ce qui a peut-être changé et transformé la société française depuis un an c’est cette opposition persistance entre les anti et pro mariages pour tous. Les pro sont encore très actifs et en alerte face au développement des projets autour de la famille pour tous. La France méconnaissait jusque là un certain nombre de clivages sous terrain. Les pro sont désormais visibles et sont plutôt même les premiers à descendre dans les rues.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018