Excite

Le match est désormais entre Obama et McCain

Dans ce marathon pour l'investiture qui, Etat après Etat suscite des taux record de participation, Barack Obama a remporté 1.649,5 délégués, dépassant les 1.627 nécessaires pour prétendre détenir une majorité. Hillary Clinton n'a plus aucune chance de rattraper son adversaire dans les scrutins restant à Porto Rico, dans le Dakota du Sud et le Montana.

C’est par un coup de théâtre que l’affrontement entre Barack Obama et John McCain a commencé. En effet, Mark McKinnon, l’un des principaux stratèges du candidat républicain a démissionné. Il a annoncé qu’il ne voulait pas démolir une candidature démocrate si historique: "C’est juste que je ne veux pas me battre contre Obama. Je crois qu’il a une personnalité profonde et qu’il prend de bonnes décisions. Il a tort sur certains points fondamentaux, mais je le crois honnête et indépendant".

John McCain a également du souci à se faire face au sondage Reuters-Zogby, publié hier, qui donnerait Obama vainqueur à 48% des voix, contre seulement 40% des voix à sa candidature. Hillary Clinton ne pouvant revenir dans la course, il se pourrait que le futur président américain soit afro-américain.

Le dernier duel opposant les deux hommes portaient sur les questions de politique extérieure. Depuis son faux pas sur les contingents militaires en Irak (Cent ans si nécessaire), McCain s’est ravisé très rapidement, affirmant que les GI seraient de retour sur le sol américain en 2013. Puis, il s’en est pris à Obama, l’accusant de naïveté pour vouloir entamer des discussions avec l’Iran et Cuba. Sans s’en laisser conter, le candidat démocrate a souligné "McCain président, cela revient à accorder un troisième mandat à George W. Bush".

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017