Excite

Le monde arabe s'oppose au Salon du livre

Cette année, l'invité d'honneur du Salon du Livre de Paris est Israël qui fêtera en juin le soixantième anniversaire de sa fondation. Ce choix a créé l'indignation de plusieurs pays du monde arabe, comme le Liban ou le Yémen qui n'ont pas tardé à exprimer leur désaccord.

Le Liban est le premier pays à s'être manifesté, en qualifiant cet hommage de "provocation". Le ministre libanais de la Culture, Tarek Mitri, a confié au quotidien L'Orient-Le Jour qu'ils n'assisteront pas à cette manifestation culturelle afin de protester contre la décision prise par les organisateurs de choisir Israël comme invité d'honneur pour le soixantième anniversaire de la création de l'état hébreu. Le Yémen n'a pas tardé non plus à exprimer son boycott.

Amos Oz, un des auteurs de langue hébraïque les plus célèbres et qui présente son dernier roman "Vie et mort en quatre rimes", a déclaré dans le quotidien La Croix que "ceux qui appellent au boycottage ne s'opposent pas à la politique d'Israël mais en fait à son existence". Serge Eyrolles, l'organisateur du Salon du Livre, considère que "le choix d’Israël en tant qu’invité d’honneur marque la reconnaissance d’une littérature dynamique, d’une immense richesse, à l’image d’une société multiculturelle. Une littérature qui puise dans le passé, s’affirme dans un présent mouvementé, sans a priori, n’esquivant aucune question, qui interroge et analyse sans concession".

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017