Excite

Le nouveau Code du travail fait polémique

Le 1er mai, jour de la fête du travail, le nouveau Code du travail entrera en vigueur. Paradoxe? On se moque vraiment des travailleurs...

Ce nouveau Code résulte d'un long travail lancé en 2005 par le ministère du travail, avec le concours d'experts, du Conseil d'Etat et des partenaires sociaux. Objectif: rendre plus claire et accessible sa présentation, dont certaines formulations rendaient parfois les spécialistes perplexes. Mais le fond ne devrait pas changer.

Simplification des articles de loi

Ainsi, avec des formulations plus courtes, on passe de 1891 articles à plus de 3500. Le but étant, selon Hervé Lanouzière, responsable du projet au ministère de l'Emploi, de “rendre plus simples des articles qui étaient au départ très complexes et qui comportaient plusieurs renvois à d'autres articles”.

Méfiance

Malgré ce lourd travail, la nouvelle bible des salariés suscite la méfiance de certains syndicalistes. La CGT considère en effet que “loin de faciliter l'accès au droit, le nouveau Code introduit des complexités supplémentaires, par exemple des renvois incessants”.

Pire, selon les syndicats de la Magistrature et des inspecteurs du travail, le nouveau Code du travail est “une remise en cause des droits des salariés”. En effet, Gérard Filoche, inspecteur, affirme qu'il permet désormais à une entreprise d'obliger un salarié à financer lui-même les mesures pour garantir sa sécurité.

Alors complication pour les travailleurs et déterioration des acquis sociaux? Merci le Medef et son gouvernement.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017