Excite

Le Pape n'ira pas à l'université de Rome

Ils étaient plus de cent mille, place Saint-Pierre, à témoigner leur solidarité au souverain pontife et à défendre sa liberté de parole. L’annulation de la visite du Pape à l’Université romaine de La Sapienza a plongé l’Italie dans un malaise certain. La classe politique et la presse italienne ont, dans leur très grande majorité, condamné les manifestations et les propos tenus à l’encontre de Benoît XVI. A commencer par le premier ministre, Romano Prodi, qui a dénoncé ‘les gestes et les déclarations hostiles’ des étudiants de l’Université.
Découvre les photos des fidèles manifestant leur soutien au Pape sur la place Saint-Pierre.

Rappel des faits
La polémique commence avec une pétition lancée par soixante-sept professeurs et chercheurs de La Sapienza, se basant sur un discours prononcé en 1990 par le Pape, alors cardinal, où il soutenait le procès d’hérésie intenté par l’Eglise en 1633 à Galilée –affirmant que le Terre tournait autour du Soleil. Les signataires reprochent à Benoît XVI d’être un ‘théologien rétrograde qui place la religion au-dessus de la science’. La controverse prend de l’ampleur. Invoquant le principe de laïcité, certains étudiants et professeurs s’opposent alors à ce que le Pape, également Evêque de Rome, fasse son discours dans l’enceinte de leur université de si grande renommée.
Découvre les banderoles anti-Pape de La Sapienza.

Dénonciation de l’intolérance et du fondamentalisme laïc
Alors qu’il est accueilli aux quatre coins du monde, considéré comme étant l’une des figures les plus importantes de la scène internationale, pourquoi renoncer à une intervention de si haute tenue culturelle? Dario Fo, dramaturge italien qui n’a pourtant jamais ménagé ses critiques envers le Vatican, confie au quotidien La Repubblica : ‘Je suis contre toute forme de censure parce que le droit à l’expression est quelque chose de sacré’.

C’est finalement sous les ovations de la place Saint-Pierre que le chef de l’Eglise catholique a prononcé, dimanche dernier, le discours qu’il aurait dû tenir à La Sapienza quelques jours plus tôt. Le Pape, ancien professeur de théologie à l’université, a encouragé les universitaires à ‘être toujours respectueux des opinions des autres et à rechercher, avec un esprit libre et responsable, la vérité et le bien’.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017