Excite

Le Pape passe six jours aux Etats-Unis

Benoît XVI est le troisième pape à se rendre aux Etats-Unis, après Paul VI et Jean-Paul II. Il atterrira sur la base aérienne militaire d'Andrews en fin d'après-midi et sera reçu, dès sa descente d'avion, par George W. Bush en personne. Cela faisait plus de sept ans que le président des Etats-Unis ne faisait plus le déplacement pour recevoir un chef d'Etat.

Le Pape ne restera que peu de temps aux Etats-Unis, son programme sera donc relativement chargé. Il s'agit de sa première visite dans le pays depuis son élection il y a trois ans, et pour l'occasion le chef de l'Eglise catholique a choisit de se rendre à New York ainsi qu'à Washington. Benoît XVI, qui fêtera son 81e anniversaire mercredi, sera reçu à la Maison Blanche où une cérémonie aura lieu avec plus de 9'000 invités. Le dernier pape à avoir été reçu à la Maison Blanche était Jean-Paul II en 1979, qui avait été accueilli par Jimmy Carter.

Bush, a expliqué les honneurs faits au pape à une chaîne de télévision catholique la semaine dernière: "Parce que c'est une personne vraiment très importante à de nombreux égards. Premièrement, il parle pour des millions de personnes. Deuxièmement, il ne vient pas en tant qu'homme politique, il vient en tant qu'homme de foi. Et, troisièmement, je souscris tellement à cette notion que (...) dans la vie, il y a le juste et le mauvais, que le relativisme moral risque de saper les chances de sociétés faites de liberté et d'espoir, et je veux honorer ses convictions".

Jeudi, le Pape se rendra dans le nouveau stade de baseball à Washington pour rencontrer les étudiants universitaires catholiques ainsi que des représentants d'autres religions. Il y prononcera une messe devant plus de 45'000 personnes.

Vendredi, Benoît XVI prononcera un discours centré sur les 'droits inaliénables' de l'homme au siège de l'ONU à New York. Il s'agit d'un des moments forts de sa visite. Le Pape pourrait, selon AFP, 'évoquer la nécessité d'encourager le dialogue plutôt que la frappe militaire dans les conflits, condamner le terrorisme et prôner la liberté de culte.

Benoît XVI sera le premier pape à se rendre au Ground Zero où les tours jumelles se sont effondrées le 11 septembre 2001. Il fera une prière sur le site des attentats. Ce sera un autre moment fort de son voyage.

Samedi, le Pape célébrera une messe dans la très célèbre cathédrale de Saint-Patrick à New York. Benoît XVI devrait y aborder un sujet qui fait encore débat aux Etats-Unis: l'éclatement des scandales pédophiles (partis de Boston en 2002). Le Pape devrait s'adresser aux prêtres en leur disant que de tels actes n'ont pas leur place dans l'Eglise.

Le souverain pontife se rendra finalement au Yankee Stadium de New York pour célébrer une autre messe dimanche. 55'000 personnes sont attendues.

Crédit photo: ASSOCIATED PRESS

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017