Excite

Le parcours de la flamme olympique en Chine

Elle passera par les 34 unités administratives chinoises: 2 zones spéciales de Hong Kong et Macao, 23 provinces, 5 régions autonomes (dont le Tibet et le Xinjiang) et 4 villes métropolitaines (Shanghai, Chongqing, Tianjin et enfin Pékin).

Au total, ce seront 114 villes chinoises qui auront accueilli la flamme avant son retour dans la capitale, le 6 août. Chahuts et controverses ont été les thèmes récurrents de ce tour du monde olympique. A Londres, Paris, San Francisco, New Delhi, Canberra ou encore Nagano, la torche a fait un passage très remarqué. Elle devrait connaître des jours plus tranquilles sur le sol chinois.

Les étapes chinoises ont été minutieusement préparées. Elles seront toutes à la gloire de l’histoire du pays, avant et depuis la conquête maoïste du pouvoir en 1949 et de sa puissance commerciale. Cependant, deux relais pourraient s’avérer plus délicats en pays tibétain et ouïgour.

Les étapes chinoises de la flamme

Après Hong Kong, Macao et l’île de Hainan, la torche prend le chemin du Guangdong et fait escale le 7 mai dans la capitale provinciale. C’est l’une des régions les plus prospères de Chine, qui abrite notamment la zone économique spéciale de Shenzhen (8 mai). Autre symbole de la réussite commerciale du pays, Shanghai (20 et 21 mai), véritable vitrine économique de la Chine communiste.

Si la flamme s’arrête à Jinggangshan (15 mai), c’est parce que cette petite ville de la province du Jiangxi est considérée comme le "berceau de la Révolution chinoise". En passant à Nanjing (Nankin) le 24 mai, c’est à la fois son histoire ancienne et contemporaine que la Chine entend commémorer. Honorer la riche histoire de l’Empire du Milieu, c’est également la raison d’être des étapes de Xian (7 juillet), capitale du Shanxi, l’une des plus anciennes régions habitées de Chine et dont l’armée enterrée de soldats en terre cuite, vieille de 2.000 ans est aussi célèbre aujourd’hui que la Muraille de Chine.

La flamme se doit de faire escale à Lhassa (20 et 21 juin), capitale de la "Région autonome du Tibet" puis à Urumchi (25 juin) et Kashgar (26 juin), respectivement capitale et principale oasis ouïgoure de la "Région autonome du Xinjiang".

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017