Excite

Le parti socialiste sur les starting blocks

Le parti socialiste a fait entrer la méthode américaine des primaires dans la vie politique française, et les frères (et sœurs) ennemis se sont affrontés pour obtenir l'investiture des adhérents et sympathisants du parti socialiste.

Le premier tour de cette élection, fort bien organisée par ailleurs, a fait surgir quelques surprises comme la montée en puissance d'Arnaud Montebourg et l'effondrement de la précédente candidate aux élections présidentielles, Ségolène Royal.

Entre vacheries et accusations, trahisons et alliances surprises, voilà donc François Hollande candidat aux élections présidentielles de 2012, tandis que Martine Aubry retourne à son poste à la tête du parti socialiste et appelle ses sympathisants à rejoindre les rangs du candidat officiel.

Mais les Français attendent-ils de leur éventuel futur président une victoire sur fond d'insultes et de coups bas ? De plus, pour de nombreux sympathisants ou pas du parti socialiste, l'absence de Dominique Strauss-Kahn aura pesé lourd.

Tout reste à faire maintenant pour le parti socialiste car, la situation économique en France et dans le monde n'est pas au mieux. Entre les Grecs en pleine tourmente et les menaces sur d'autres pays européens, ou, plus grave, la manifestation mondiale des "indignés" et l'immense succès qu'elle a remporté dans la plupart des pays… sauf la France... le système économique mondial est remis en cause par les citoyens.

François Hollande saura-t-il convaincre la majorité des Français de sa capacité de faire face à cette crise mondiale ? Sera-t-il capable de prendre les décisions difficiles qui s'imposent, selon les dires mêmes de Jean-Claude Trichet, président de la banque centrale européenne, qui considère que le système financier international est "trop fragile" ?

Le chantier est immense pour François Hollande et sa responsabilité aussi, mais pour le moment, il résume son objectif d'une phrase "C'est le rêve français que je veux réenchanter".

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017