Excite

Le Pen : 3 mois de prison avec sursis

Jean-Marie Le Pen a été condamné à trois mois de prison avec sursis et 10'000 euros d’amende, pour avoir tenu des propos minimisant les crimes commis en France par les nazis, pendant la Seconde Guerre Mondiale, dans un journal d’extrême droite Rivarol en janvier 2005.

«En France du moins, l’Occupation allemande n’a pas été particulièrement inhumaine, même s’il y eut des bavures, inévitables dans un pays de 550.000 kilomètres carrés

Après cette déclaration très polémiquée de Le Pen, le tribunal correctionnel de Paris l’avait reconnu coupable de «complicité d'apologie de crimes de guerre» et de «contestation de crime contre l'Humanité» en 2008.

La cour d'appel confirme aujourd’hui la condamnation de Jean-Marie Le Pen pour «complicité de contestation de crimes contre l'Humanité. Mais le président du FN n’entend pas en finir là, puisque son avocat, Me Wallerand de Saint-Just, a déjà indiqué qu’il comptait se pourvoir en cassation.

Photo : img158.imageshack.us

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017