Excite

Le père des indignés, Stéphane Heissel nous quitte

L’ancien diplomate, déporté et résistant, Stéphane Hessel, s’est éteint dans la nuit du mardi 26 au mercredi 27 février, a confirmé ce matin son épouse, Christiane Hessel-Chabry. Agé de 95 ans, il aura connu une renommé tardive grâce à l’immense succès international de son petit livre Indignez-vous ! paru en 2010 et vendu à plus de 4 millions d‘exemplaires.

On a pu voir la silhouette fragile de ce grand homme sur les plateaux télé suite au succès sans précédent du livre. Stéphane Hessel était courtois, aimable, doux, mais intransigeant avec les devoirs moraux et ses engagements envers la société. L'important disait-il, ce n'était pas lui, Stéphane Hessel, mais son combat.

Stéphane Heissel voit le jour en 1917 à Berlin, « l’année de la révolution soviétique » comme il aimait à rappeler, de parents juifs convertis au luthéranisme, il débarque en France à l’âge de 7 ans. Sa mère, Helen Grund, inspirera François Truffaut pour son adaptation à l’écran du roman de Henri-Pierre Roché « Jules et Jim ».

Cet homme devenu français à vingt ans laisse derrière lui une vie riche comme celle d'un roman. Mobilisé en 1939, il est fait prisonnier et s’évade avant de retrouver Charles de Gaulle à Londres. En 1944, il est envoyé en France, arrêtée par la Gestapo, il sera déporté à Buchenwald d’où il s’évade de nouveau.

Il rejoint le secrétariat général de l’ONU à la libération et participera à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Il épouse ensuite une carrière de diplomate et sera nommé, en 1981, ambassadeur de France par François Mitterrand. Il participera à la lutte pour les sans-papiers, notamment lors de l’occupation de l’église Saint-Bernard, et défend ardemment la cause palestinienne, au grand dam des associations juives.

Son petit ouvrage de trente pages Indignez-vous ! connaîtra, dès sa parution en 2010, un succès extraordinaire, paru dans une centaine de pays et traduit dans plus trente langues, il aura inspiré le mouvement des indignés. En mars 2012, son auteur avouait à l’AFP sa surprise quant au retentissement du livre « (c’) est encore un étonnement pour moi, mais cela s'explique par un moment historique. Les sociétés sont perdues, se demandent comment faire pour s'en sortir et cherchent un sens à l'aventure humaine »

« C’est l’ensemble de notre pays qui est endeuillé. Il incarnait une part de l’âme universaliste de la France » a déclaré Harlem Désir, le premier secrétaire du Parti socialiste à l'annonce de la mort du grand homme.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017