Excite

Le phénomère ‘Juno’ à grande échelle dans un lycée du Massachussets

:

Dix-sept étudiantes âgées de moins de 16 ans ont décidé de vivre ensemble l’épreuve de la maternité pour pouvoir élever leurs enfants ensemble.

Le phénomène Juno prend de l’ampleur d’années en années aux États-Unis et a fait un ‘boum’ si important au Gloucester High School que la direction de l’établissement a décidé d’enquêter de façon amicale auprès des lycéennes. En effet, pas moins de dix-sept adolescentes sont tombées enceintes en même temps cette année, soit quatre fois plus que les années précédentes, dans un lycée où l’effectif n’est que de 1200 élèves.

En interrogeant les lycéennes enceintes, la direction de l’établissement a ainsi appris que ces grossesses étaient souhaitées et qu’un large de groupe d’adolescentes du lycée avait décidé de partager ensemble leur grossesse et l’éducation de leur premier enfant. Ce désir un peu fou a enthousiasmé les jeunes femmes qui ont appris avec réjouissance qu’elles étaient enceintes. L’infirmière du lycée a avoué avoir reçu plusieurs lycéennes qui se montraient étonnament déçues en apprenant qu’elles n’étaient pas enceintes.

Les pères de ces enfants sont en général âgés de plus de vingt ans mais la plupart d’entre eux restent inconnus ; les jeunes femmes ne souhaitent pas révéler leur identité, d’autant plus qu’étant mineures, elles risqueraient d’envoyer ceux-ci devant la justice. Au Massachussets, avoir des relations sexuelles avec une personne de moins de 16ans constitue un crime et les autorités ont ouvert une enquête, appuyées par les églises locales, pour retrouver les ‘criminels’ tandis que les dix-sept lycéennes partagent l’euphorie de leur nouvelle maternité.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017