Excite

Le pic de Bugarach interdit d’accès pour la fin du monde

Le pic de Bugarach ou l’un des refuges présumés de l’apocalypse selon une prétendue fin du monde annoncée pour le mois prochain, sera interdit d'accès du 19 au 23 décembre, a annoncé le préfet de l'Aude, Eric Freysselinard, à Carcassonne.

Les théories catastrophistes fondées sur une interprétation du calendrier maya, font en effet du pic de Bugarach l’un des endroits du globe où se réfugier pour échapper à la fin du monde le 21 décembre. Le pic, avec ses 1 231 mètres et son impressionnant profil évoquant une piste de lancement ou d'atterrissage, se prête à de telles théories, dans des Pyrénées cathares qui fourmillent elles-mêmes de légendes sur les Wisigoths, les Templiers ou les trésors cachés.

Le pic de Bugarach a également été mis sous surveillance par la Miviludes, l'organisme chargé d'observer et d'analyser le phénomène des mouvements à caractère sectaire. L'éventualité d'une affluence de mystiques, mais aussi de curieux, a ainsi poussé les autorités, non seulement à interdire les accès au mont lui-même, mais à boucler préventivement tout le secteur autour du 21 décembre.

Une centaine de policiers et de pompiers contrôleront les accès au village de 200 habitants niché au pied de la montagne, dont la tranquillité a été passablement perturbée par sa récente notoriété. Si les visiteurs se pressaient trop nombreux, l'accès au village ne serait plus filtré mais bloqué lui aussi.

Le préfet envisage surtout la possibilité d'un afflux important de journalistes en quête d'insolite. « Nous attendons quelques illuminés, quelques personnes qui croient à cette fin du monde, mais en nombre extrêmement limité. Nous attendons plutôt des curieux dans des quantités impossibles à déterminer et surtout beaucoup de journalistes ».

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017