Excite

Le procès du violeur du RER D

Massacre dans un wagon du RER D le 25 novembre 2007, dans la région parisienne. Une jeune femme brillante est poignardée à mort par son agresseur.

Elle s’appelait Anne-Lorraine Schmitt et aurait eu 26 ans cette année. Ce soir-là en 2007, Anne-Lorraine était au mauvais endroit, au mauvais moment. Alors qu’elle rentrait voir sa famille à Orry-la-Ville, elle a croisé le chemin d’un homme très dangereux dans le RER D: celui de Thierry Deve-Oglou, un violeur remis en liberté après une agression identique en 1996.

Anne-Lorraine était une brillante étudiante en journalisme, promise à un agréable futur. Lorsque seule dans la rame de RER, elle s’est retrouvée face à Thierry Deve-Oglou qui tentait de la violer, la jeune femme a lutté de toutes ses forces pour repousser le récidiviste. Ce dernier lui a alors asséné 34 coups de couteau, avant de la laisser inerte dans le train.

Le procès de ce criminel sexuel s’ouvre aux assises de Pontoise. Pendant trois jours, l’homme devra s’expliquer sur son comportement. Depuis la mort de sa fille, le père d’Anne-Lorraine, le général Philippe Schmitt, s’est lancé dans une bataille contre le système judiciaire et notamment les remises de peine accordées aux récidivistes.

Photo: agoravox et lecantilien

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017