Excite

Le suspens jusqu'au bout

La peur n'a quitté aucune des équipes menacées par la relégation. Il n'y a qu'Auxerre, vainqueur de Valenciennes (2-0), qui a a validé son ticket pour l'élite la saison prochaine. Quant à Strasbourg défait par Nancy et distancé de 4 points par le premier relégable, on peut déjà dire qu'il retournera dès l'année prochaine d'où il vient, en Ligue 2. Paris, Lens et Toulouse, eux, restent dans le doute et sous pression.

L'affiche des mal-classés avait lieu en Garonne, samedi soir. Où, dans un match à six points, Toulouse (16ème, 38 points) recevait le PSG (18ème, 38 points). Un match à ne pas perdre sous peine d'évoluer en Ligue 2 lors du prochain championnat. Dans un match sous tension, les deux équipes finissaient par se quitter sur un score de parité (1-1) qui s'il n'hypothèque rien ne donne pas plus d'assurance quant au maintien. Paris pensait pourtant avoir fait le plus dur avec un but de Mendy (0-1, 63ème minute). Mais Fofana, au bout du temps réglementaire, inscrivait un but oh combien important (1-1, 89ème minute).

Lens, autre club en délicatesse avec le classement (17ème, 38 points), avait de son côté la chance de recevoir dans son stade Monaco, l'une des grosses déceptions du championnat. Malgré un match dominé de bout en bout et de multiples occasions, les Artésiens ont une nouvelle fois concédé le match nul (0-0). Lens, sans victoire depuis deux mois, peut craindre le pire vu son calendrier.

Car les prochaines journées s'annoncent rudes pour au moins deux de ces trois clubs. Lens se déplacera en effet à Lille pour un derby passionnant face à un Losc totalement retrouvé et recevra pour la dernière journée Bordeaux toujours en lice pour le titre de champion de France. Le PSG, lui, devra défendre sa peau en recevant Saint-Etienne en course pour une place européenne et en se déplaçant à Sochaux qui sous la houlette de Francis Gillot a retrouvé des vertus dans le jeu. Quant à Toulouse, il devra ferrailler avec des équipes moins bien classées, Rennes et Valenciennes, qui n'ont plus rien à espérer de cette saison. Ce qui est sûr c'est que le suspens durera jusqu'à la dernière seconde du championnat.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017