Excite

Le taux de mortalité a doublé à Moscou

Moscou, touchée depuis plusieurs semaines par la canicule et depuis peu par la fumée due aux feux de forêts, voit son taux de mortalité doubler soudainement.

700 décès

Actuellement, environ 700 décès sont enregistrés dans la capitale russe contre 360-380 habituellement. Et les incendies qui touchent la Russie ont déjà fait 52 morts selon les données officielles.

Les incendies se poursuivent encore dans des zones situées à entre 70 et 135 km au sud-est de Moscou. Ce qui oblige les habitants à fuir la ville ou à se protéger de l'épaisse fumée avec des masques. En effet, dimanche, le taux de monoxyde de carbone relevé était 3,1 fois supérieurs à la normale.

Des médecins moscovites ont confié qu'ils évitaient de diagnostiquer des maladies liées à des coups de chaleur ou à l'inhalation de la fumée, de peur d'être renvoyé. La Russie semble ainsi avoir conservé la tradition soviétique de minimiser l'impact des catastrophes.

La lutte contre les incendies

Les feux de forêts qui touchent la Russie ont déjà ravagé 190.400 hectares et menacent à présent des sites stratégiques comme les centrales nucléaires. Deux bases militaires ont déjà brûlé le 29 juillet dernier dans la région de Moscou et 500 militaires ont commencé à abattre la forêt autour du centre nucléaire de Sarov, à 500 km à l'est de Moscou pour éviter la propagation du feu jusqu'au site. Les autorités ont par ailleurs transféré les matériaux radioactifs du centre au début de la semaine.

La France a proposé son aide à la Russie avec l'envoi de 120 hommes, 37 véhicules, 15 motopompes et un avion bombardier d'eau  DASH. Trois experts français de lutte anti-incendie étaient déjà attendus à Moscou.

Photo: fr.euronews.net

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017