Excite

Le Vatican allonge sa liste des péchés

Aggiornamento pour l’Eglise. On connaissait la paresse, l’orgueil, la gourmandise, la luxure, l’avarice, la colère et l’envie: les sept péchés capitaux. Il va désormais falloir vivre quatre nouveaux péchés, ce qui porte le total à onze.

Depuis le début de la semaine, le Vatican a décidé de rallonger sa liste des trangressions majeures. “Alors que le péché concernait jusqu’à présent plutôt l’individu, aujourd’hui il a une résonnance sociale, en raison de la mondialisation”, explique le régent de la pénitencerie apostolotique, l’organe du Saint-Siège chargé de se prononcer sur les péchés et les pénitence.

”La Terre tu ne pollueras”. L’ecologie fait ainsi son entrée dans les préoccupations religieuses ce qui conduit à la création d’un péché de pollution. Un thème qui avait déjà l’oreille de Jean-Paul II et qui a pris plus de poids sous Benoit XVI. Ce dernier a d’ailleurs décidé de faire installer des panneaux photovoltaïques sur plusieurs bâtiments du Vatican pour les chauffer à l’énergie solaire afin de lutter contre le réchauffement climatique.

Sur le terrian scientifique, “les manipulations génétiques” sont proscrites et dénoncées comme des “violations des droits fondamentaux de la nature humaine”.

Dans sa nouvelle liste de péchés, le croyant trouvera à présent une dimension sociale avec l’installation d’un péché contre les injustice économiques et sociales, via lesquelles “les pauvres deviennet encore plus pauvres et les riches encore plus riches”.

La consommation de drogues est elle aussi considérée comme un péché capital “qui affaiblit l’esprit et obscurcit l’intelligence”.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017