Excite

Le vol Rio-Paris: problèmes de maintenance?

L’enquête sur le crash du vol Rio-Paris progresse. Selon un rapport d’experts, les sondes de l’avion auraient été mal entretenues, constituant un ‘élément contributif’ de l’accident.

Mauvais entretien des sondes

Les sondes Pitot fabriquées par Thalès seraient-elles en cause dans le crash du vol AF 447 en juin 2009? Selon les premières conclusions des experts, leur mauvaise maintenance aurait pu être ‘l’un des facteurs’ de l’accident, sans pour autant en être la cause majeure. Pour le quotidien Libération, qui a pu accéder au rapport, les sondes de vitesse n’auraient pas été nettoyées régulièrement.

Air France a suivi les procédures

Le directeur général d'Air France, Pierre-Henri Gourgeon, assure que la compagnie aérienne française a toujours respecté les procédures de maintenance de ces sondes, ajoutant qu’il revient aux autorités et aux constructeurs de déterminer s’il faut changer ces procédures. A la suite du crash toutefois, Airbus a ordonné le remplacement des sondes de ses A330 et A340 par d’autres pièces produites par le groupe américain Goodrich.

L'impartialité des experts mise en cause

Dans ce nouveau rapport préliminaire, Maître Alain Jakubowicz, l’avocat des familles des victimes pointe du doigt l’impartialité des experts, parmi lesquels se trouvent notamment un ancien pilote d'Air France et un salarié de la Direction générale de l'Aviation civile. Seules les boîtes noires de l’appareil qui reposent au fond de l’océan, pourraient sans aucun doute permettre de faire avancer l’enquête.

Photo : Agência Brasil/ABr (Wikimedia) et Sott

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017