Excite

L'échange radio du pilote de l'Hudson

Avant que le vol 1549 n’amerrisse en urgence sur l’Hudson river le 15 janvier dernier (vidéos ici), personne ne pouvait dire exactement ce qui s’était passé. Jeudi 5 février, l’enregistrement des échanges entre le pilote et la tour ont été rendus publics.

Chacun est resté serein, une routine de plus, presque un vol sans encombre. Pourtant les 150 passagers et les 5 membres d’équipage auraient pu y laisser leur vie. On apprend, depuis hier, que Chesley Sullenberger, le commandant de bord, a fait preuve d’un sang-froid remarquable.

Environ à 900 mètres d’altitude, le pilote lance un premier appel à la tour de contrôle de LaGuardia, aéroport new-yorkais où l’US Airways avait décollé. Il explique que des oiseaux ont touché les réacteurs et souhaite rebrousser chemin. Il s’apercevra très rapidement que la manœuvre est impossible.

Il opte pour un atterrissage près du New Jersey, à Teterboro, et demande s’il peut engager la descente. Le contrôleur lui signifie que la piste une, est libre. Mais le pilote répond: "Ici vol 1549: nous ne pouvons pas". Il se dirige alors tout droit vers l’Hudson, la liaison coupe, l’avion se pose rectiligne, dans le fleuve. Écoutez les échanges, c’est impressionnant.

Chesley Sullenberger: un sang-froid étonnant!



Photo: photos.robert, Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017