Excite

L'écrivain et éditeur Jean-Marc Roberts est mort

  • Getty Images

Sa maladie est au coeur de "Deux vies valent mieux qu'une", son dernier ouvrage. Elle ne l'a pas épargné pour autant. Jean-Marc Roberts a été terrassé par un cancer des poumons à l'âge de 58 ans.

ECOUTEZ JEAN-MARC ROBERTS ET SA CONCEPTION DE L'EDITION

Jean-Marc Roberts était écrivain et éditeur. Il a publié son premier livre dans les années 70, Samedi, dimanche et fêtes. Une vingtaine d'autres ont suivi. En 1979 il décroche le Prix Renaudot pour Affaires étrangères porté à l'écran par Pierre Granier-Deferre sous le titre : Une affaire étrange.

Jean-Marc Roberts s'est illustré dans le monde de l'édition. Il est successivement éditeur chez Seuil, au Mercure de France, chez Fayard pour enfin devenir directeur des éditions Stock.

Avec cette dernière, il s'est trouvé au coeur de la tourmente en publiant le livre de Marcela Iacub, Belle et Bête qui évoque la liaison de la romancière avec Dominique Strauss-Kahn. Le monde littéraire et médiatique le lui ont reproché. Il ne l'a pas regretté. "Rien ne m'étonne. De toutes les manières, j'ai très peu d'amis dans cette profession pleine d'ânes et de vautours. L'affaire Iacub me l'a bien prouvé." a t-il alors déclaré.

Et d'ajouter : "Toute ma vie, j'ai pris des risques, mais jamais pour des raisons mercantiles, toujours pour des raisons littéraires. Marcela Iacub voulait être romancière, elle pensait que la théorie l'étouffait, et son livre m'a estomaqué comme, autrefois, "le Boucher", d'Alina Reyes. Je suis fier de l'avoir publié. Je ne regrette rien."

Dans son dernier livre Jean-Marc Roberts se rêve d'un avenir sans maladie. Et c'est en Italie qu'il va le chercher. Un récit bref comme la plupart de ses autres ouvrages. Lui parle de récits "rachitiques". Il assurait qu'il ferait mieux la fois suivante. Il n'y en aura malheureusement pas.

ECOUTEZ JEAN-MARC ROBERTS ET SA CONCEPTION DE L'EDITION

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017