Excite

Les atouts énergétiques du bacon

Jusqu’ici la graisse de bacon bouchait les tuyauteries et provoquait des arrêts cardiaques. Le cochon mort servira bientôt une noble cause, rapporte l’hebdomadaire britannique The Sunday Times. Les résidus graisseux des restaurants de Londres alimenteront une nouvelle centrale électrique à l’est de la capitale. Ce complexe, le plus grand de ce type au monde, devrait économiser de coûteux nettoyages.

Des montagnes de graisse coagulent dans les égouts londoniens. Les amas les plus récalcitrants doivent être extirpés par une équipe spéciale : cette liposuccion en sous-sol coûte 1 million de livres (1,17 million d’euros) par mois. Les déchets adipeux seront désormais brûlés pour générer de l’énergie – notamment pour le traitement des eaux usées.

Thames Water devra convaincre au moins 10 000 restaurants d’installer des « pièges à graisse » sous leurs éviers. Qu’on ne compte pas sur les végétariens pour la collecte. Selon les directives pondues par la Commission pour l’égalité et les droits de l’homme (EHRC), les employeurs britanniques doivent respecter les convictions profondes de leurs employés. Les végétariens peuvent donc refuser de nettoyer un frigo contenant de la barbaque, les végétaliens de s’asseoir sur une chaise en cuir.

Les écologistes, qui se réjouiront sûrement de cette centrale à bacon, pourront critiquer leurs collègues motorisés, ou être exemptés de voyages d’affaires en avion et autres activités augmentant les émissions de CO2, indique le quotidien britannique Daily Mail. Attention, ces croyances doivent être sincères, souligne le EHRC. Pas de pitié pour les végétariens mangeurs de bacon !

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017