Excite

Les chauves-souris reviennent en Europe

L’enquête de l'Agence européenne de l'environnement (AEE) estime à 43% le volume d'augmentation du nombre de chauve-souris dans 9 pays européens entre 1993 et 2011. Cette étude porte sur 6000 sites où hibernent 16 espèces de chauve-souris en Autriche, Grande-Bretagne, Hongrie, Lettonie, Pays-Bas, Portugal, Slovaquie, Slovénie et Allemagne. L'AEE basée à Copenhague évoque de plus « une tendance à une relative stabilité depuis 2003 ».

Deux espèces de chauve-souris européennes, le Murin à moustaches (Myotis mystacinus) et le Murin de Brandt (Myotis brandtii), ont particulièrement crû. Huit autres espèces ont augmenté modérément, trois espèces sont stables et la situation des deux dernières n'est pas claire. Une seule espèce, l'Oreillard gris (Plecotus austriacus), est en déclin. Le nombre de chauves-souris s'était effondré en Europe dans la deuxième moitié du 20ème siècle, leurs habitats ayant été détruits par l'agriculture intensive, mais aussi en raison de la destruction volontaire de leurs juchoirs, ou encore du fait de l'utilisation de produits chimiques toxiques pour traiter le bois dans les vieux bâtiments.

« Il est extrêmement encourageant de voir les populations de chauves-souris augmenter après un tel déclin », a déclaré le directeur exécutif de l'AEE, Hans Bruyninckx. « Cela suggère que les politiques de protection mises en oeuvre ces dernières années ont fonctionné. Mais de nombreuses espèces de chauves-souris restent en danger, donc préserver leur habitat reste une priorité », a-t-il ajouté.

Les chauves-souris jouent un rôle essentiel dans le fonctionnement des écosystèmes. Les insectivores dévorent de grandes quantités de moustiques et insectes ravageurs de récoltes, les nectarivores sont des pollinisateurs vitaux dans les forêts tropicales et les déserts, et les frugivores aident à disperser les graines grâce à leurs excréments.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2020