Excite

Les députés britanniques donnent leur feu vert au mariage homosexuel

La Chambre des Communes a décidé, comme cela était attendu, de ne pas rejeter les amendements mineurs au projet de loi déposés par la Chambre des Lords, la chambre haute du Parlement. Il s'agissait en effet d'une simple formalité, les députés s'étant ralliés le 21 mai, en troisième lecture, au projet de loi sur le mariage homosexuel par 366 voix contre 161.

Le vote de mardi a mis un terme à un véritable parcours d'obstacles parlementaires tout au long duquel des députés conservateurs se sont rebellés contre ce projet porté par le gouvernement d'union entre les tories (conservateurs) et les libéraux-démocrates. Le texte a également survécu à un amendement dit « de démolition » rejeté par la Chambre des Lords. Pour avoir force de loi, il devra encore recevoir l'assentiment royal de la reine Elizabeth II, attendu dans les jours qui viennent.

Mais il faudra encore attendre un an pour que la loi puisse s'appliquer. « Nous espérons voir les premiers mariages homosexuels au milieu de l'année 2014 parce qu'il y a plusieurs problèmes à régler comme les conséquences de la loi sur les retraites », a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère de la Culture, qui supervise le texte.

En cause aussi, le fait que l'administration britannique va devoir actualiser les systèmes informatiques afin d'enregistrer correctement ces mariages entre personnes du même sexe. Ces ajustements, dénoncés par les conservateurs opposés au mariage homosexuel, devraient coûter deux millions de livres (2,3 millions d'euros) aux contribuables. Mais ils devraient être largement compensés par les 14,4 millions de livres (16,8 millions d'euros), selon des évaluations du gouvernement, que pourrait rapporter le mariage homosexuel à l'économie britannique, sous forme de festivités, de vente de gâteaux et autres nuits d'hôtels.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017