Excite

Les djihadistes décapitent un deuxième journaliste américain

L'Etat islamique (EI) a revendiqué hier la décapitation d'un deuxième journaliste américain. Après cette exécution, désormais confirmée authentique par la Maison Blanche, des parlementaires américains ont réclamé à Barack Obama la mise en place urgente d'un plan pour vaincre l'EI en Syrie et en Irak. "Nous ne pouvons pas tergiverser", précise ainsi le démocrate Eliot Engel. "Nous devons agir, et nous devons agir vite".

Cette nouvelle vidéo de l'EI où Steven Sotloff trouve la mort rappelle la mise en scène macabre de la décapitation du journaliste américain James Foley diffusée le 19 août. Les images montrent un homme masqué et vêtu de noir présentant Steven Sotloff, 31 ans comme une victime des représailles de l’EI aux frappes aériennes menées depuis la mi-août par les Etats-Unis contre les combattants djihadistes dans le nord de l'Irak. Il désigne ensuite un autre otage, un Britannique, qu'il nomme David Haines, et met en garde les Etats contre tout soutien à "l'alliance diabolique de l'Amérique contre l'Etat islamique".

Le bourreau présumé de l'exécution semble être le même que celui qui était apparu dans la vidéo du 19 août. Il a le même accent britannique, le décor désertique est également similaire et les captifs portent à nouveau des combinaisons orange. Steven Sotloff, un journaliste freelance, avait été enlevé durant l'été 2013 dans le nord de la Syrie. Le 27 août dernier, sa mère, Shirley, s'était adressée directement au chef de l'Etat islamique, Abou Bakr al Bagdadi, dans un message vidéo, pour demander sa libération.

François Hollande a condamné "avec horreur (...) l'exécution abominable d'un Américain", dans un communiqué publié par la présidence. "Cet acte barbare révèle la nature ignoble" de l'Etat islamique a-t-il poursuivi. Quant au secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, il s'est dit "choqué" par l'exécution d'un deuxième journaliste américain. "Nous sommes tous indignés par les informations en provenance d'Irak concernant les meurtres terribles de civils" par l'Etat islamique, a-t-il dit.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2019