Excite

Les douanes anglaises peuvent saisir les données de votre portable

C’est une affaire qui fait scandale au Royaume-Uni et qui est révélée par le quotidien britannique The Telegraph. Le journal indique en effet que les douanes de Sa Majesté se sont attribuées unilatéralement le droit de farfouiller dans le smartphone de n’importe qui aux frontières. Une mesure illégale ? Absolument pas selon l’enquête menée par le quotidien.

En réalité et même si l’on peut le regretter dans ce pays démocratique, il n’y a aucune loi pour empêcher la fouille des données personnelles des voyageurs. Dans le doute, les douanes ont donc décidé de se donner le droit fouiller les portables et même de copier les données suspectescontenues dans les mobiles et autres tablettes si un voyageur leur paraît suspect.

Ainsi, tous les voyageurs passant par le Royaume-Unipeuvent être contrôlés par les douanes et voir leur portable saisi. Bien entendu, tout cela ne s’applique pas à tous les voyageurs, mais seulement à ceux qui paraissent suspects, afin de contrer toute menace terroriste. Le même type de sélection a également cours lorsqu’il s’agit de contrôler les individus dans la rue, dans leur moyen de transport ou leur domicile depuis les attentats terroristes de Londres en juillet 2007.

David Anderson QC (Queen Council, c'est-à-dire un avocat qui travaille uniquement dans les plus hautes courts de justice du pays), qui a le devoir d’analyser les lois antiterroristes, va se pencher sur la question. Le but n’est pas d’empêcher tout contrôle, loin de là, mais de s’assurer que tout cela se fasse en accord avec la loi et de mieux encadrer ces pratiques. À l’heure actuelle, on ne sait pas combien de portables ont été saisis puis vus leurs données copiées par les douanes britanniques.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017